Le chaos guide nos pas

Il n’y a pas que les ivrognes qui ne marchent pas droit. Pourquoi personne n’a-t-il réussi à traverser un champ en ligne droite, même si il fixe un point de repère ? chemin-2240361La vitesse du vent ? L’âge du capitaine ? Ou la rotation de la Terre ? En tout cas, le fait a été prouvé « chiantifiquement ». Pour les êtres vivants, n’est qu’une illusion la ligne droite entre un point est un autre, entre lever et coucher, entre naissance et mort. devenez-du-matinQuand nous nous levons le matin, chacun a en tête des idées directrices de ce qu’il compte faire de sa journée. Et puis, à l’heure du bilan dans son lit, il s’aperçoit que presque rien ne s’est passé comme il l’avait prévu. 4428031-Ours-en-peluche-comme-un-patient-l-h-pital-dans-le-lit-avec-thermom-tre-m-dical--Banque-d'imagesNotre vie ne va jamais où nous croyons la diriger. L’inattendu et l’imprévisible en sont les maîtres incontestés. Parfois cauchemar et parfois dépassant nos espoirs, mais toujours aléatoire, T-Bear se demande si ce qu’on nomme le hasard n’est pas en réalité le principe même de toute vie : le chaos.

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre 

aujourd’hui : légalisation du cannabis 

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s