Vivement la retraite

En tant que nombril du monde, T-Bear juge que sont des égoïstes toutes celles et tous ceux qui ne pensent pas continuellement et exclusivement QU’À LUI. Qui ne pensent pas COMME LUI. Qui n’envisagent pas le monde À SA FAÇON ou plus exactement comme IL voudrait que ce monde soit. C’est quand-même inconcevable de constater à quel point T-Bear est entouré d’égoïstes et de mal comprenant. Même son miroir le trahit en déformant sa silhouette ou en blanchissant ses cheveux.l-ours-brun-a-alors-jete-un-coup-d-oeil-vers-le-lac-et-a-semble-contempler-son-reflet-pendant-de-longues-minutes-sans-bouger_60823_w62076 ans que T-Bear s’acharne vainement à inculquer à celles et à ceux qu’IL côtoie ce qu’ils/elles doivent faire pour être tout simplement normaux. Alors ne parlons pas de tous ces étranges venus d’ailleurs avec leur parler, leurs coutumes et leurs manières tellement absurdes. Pas la peine de les juger ceux-là, T-Bear les condamne sans même un procès qui L’obligerait à  chercher à les comprendre. Quel effort inutile et quelle vaine déchéance !!! 023Mais les autres qui sont du même pays, de la même race, du même clan, de la même famille, pourquoi ne reconnaissent-ils pas que T-Bear a de toute évidence toujours raison sur tout et en tout ? Ça devient tellement fatiguant à la longue. edd653b0-585c-11e5-b5cd-2dab6cd078e6_AC’est cet épuisement d’être perpétuellement incompris et d’entendre SON infaillibilité constamment remise en question qui vieillit T-Bear et non pas l’âge comme ces ignares voudraient LE et s’en convaincre. Heureusement la seule retraite possible arrive pour qu’IL puisse enfin se reposer définitivement.

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre 

aujourd’hui : la journée de 6 heures.    

 

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s