Annus horribilis

Après les attentats terroristes de fin d’année et au milieu d’un contexte social plutôt explosif, voici que des catastrophes dites naturelles s’abattent sur la France. Les pluies diluviennes de ces derniers jours ont provoqué des inondations sans précédent dans la région parisienne et plusieurs autres de la France.

Centre ville de Nemours 1er juin 2016 - photo kenzo Tribouillard

Centre ville de Nemours 1er juin 2016 – photo kenzo Tribouillard

À Nemours, le 1er juin, plus de 4000 personnes ont dû être évacuées d’urgence du centre ville et de certaines banlieues. Et de plus, les températures sont fraîches pour ce temps-ci de l’année.

photo France TV

photo France TV

La Seine a même débordé à Paris malgré tous les barrages qui y ont été érigés pour que le désastre de 1910 ne se répète plus jamais. Malheureusement la météo ne semble pas laisser espérer de répit. 

Photo Cyril Zannettacci

Photo Cyril Zannettacci

T-Bear dans ce billet compatit avec toutes les personnes qui ont tout perdu ces jours-ci.

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre 

aujourd’hui : Sous l’eau.    

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s