Calamity Miaou vous parle.

Mon nom c’est CÂLINE ! Caline de bean (juron Québécois) !… Pas Calamity Miaou !..

garfi-garfi-cat-chat-colere-chat-pas-contentQuoique, au fond je suis un peu fière du surnom que m’a donné le grand tarlat (idiot) de fils de la maison. Calamity Jane c’était quand-même une sacrée femelle, non ? Une légende. Si on me compare à elle, je suis bien plus fine et racée. Calamity Jane volgens Morris en in het echtC’est avec infiniment plus de subtilité que je provoque les catastrophes quand la mère, ma si tant chère esclave, a le dos tourné. Quand elle revient, ce sont les autres qui se font chicaner pendant que je me frotte en ronronnant hypocritement contre ses jambes. Ce n’est pas juste pour la jouissance ou par malveillance que j’agis comme ça, mais pour affirmer MON contrôle sur MON territoire. Surtout par rapport à ce bâtard de chien, Biscuit Assorti.

mon portrait peint par T-Bear

Biscuit Assorti peint par T-Bear

Alors là, celui là, je ne peux pas le sentir. Moins au figuré qu’au propre… enfin « propre » c’est pas ce qu’on peut dire des chiens. Toute l’espèce est imprégnée par une odeur répugnante, celle de la soumission et de la FLAGORNERIE ! Insupportable ! Mais lui en plus IL PUE véritablement ! À mon arrivée, alors que ce grand niaiseux sautillait autour de moi pour faire ami ami, vues ses bonnes intentions, j’ai voulu me frotter à lui pour en prendre possession. C’est alors que j’ai reçu en plein museau son haleine putride et j’ai failli en vomir. J’ai dû lui souffler mon écoeurement en pleine face en hérissant mon poil et mon dos pour qu’il recule. Mais ça n’a pas suffi. Les canins ne brillent ni par leur délicatesse ni par leur intelligence. Il faut leur répéter plusieurs fois la même chose pour qu’ils comprennent. chien-et-chat râlantPuisque je ne pouvais en faire mon esclave de cette manière, il a fallu que je le dompte pour qu’il n’embarque pas sur MON espace vital, c’est à dire TOUTE la maison. Simple cas de légitime défense. Hein ! Quoi ? Il était là en premier et depuis fort longtemps ? De quoi j’me mêle ? Les peaux rouges aussi. Ça n’a pas empêché les peaux blanches de les asservir. cowboy-et-indien-chevauxLa loi du plus fort ? C’est celle souvent du plus petit quand il joue d’audace avec intelligence, en retournant ses points faibles pour en faire des instruments de domination. N’est-ce pas le chat qui a inspiré le judo ? Judo-4Comme je suis bien plus petite, et femelle en plus, je suis aux yeux des humains à priori fragile. Ils ont donc tous tendance à prendre ma défense contre cette brute de mâle grossier et bruyant. Alors j’en profite. chien intimidéDès qu’il s’approche, je miaule ma détresse en soufflant. Aussitôt par réflexe, les humains volent à mon secours et le chicanent. Et c’est par la peur de se faire disputer par nos serviteurs nourriciers que je suis arrivé à le conditionner. On a tous nos habitudes. Il suffit de contrarier subtilement celles de ceux qu’on veut dominer. Chacun a son itinéraire préféré pour se rendre d’un point à un autre. Suffit de se mettre en travers quand il commence à l’emprunter et de miauler au chat battu pour que finalement qu’il y renonce. La même chose pour sa couverture, le canapé etc… À présent, dès qu’il m’aperçoit, il montre tous les signes de soumissions d’un chien en état d’infériorité. C’est bien. Il sait maintenant qui est le maître. Par jeu, il m’arrive de temps en temps de le fixer dans les yeux pour le mettre mal à l’aise.

Mais il ne faut pas que j’abuse de mon ascendant car je risquerai de casser mon jouet préféré en le poussant à la dépression. Alors je fais de temps en temps mon gentil. Je baille et le laisse passer vite, la queue entre les pattes. chien dominéC’est là que nous constatons la supériorité de l’intelligence du chat sur celle des humains. Nous, les chats, savons manier l’intimidation sans en abuser. Utiliser pour nos besoins sans détruire… surtout pas pour des idées.

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre 

aujourd’hui : la cour du voisin.

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans Biscuit assorti, CONTES FAFERLUS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Calamity Miaou vous parle.

  1. Elle est bien nommée cette Minette ! Pauvre toutou, obligé de supporter cette petite horreur. Encore une histoire bien réelle, racontée avec humour.De plus la vidéo l’ illustre bien. C’est un plaisir d’observer les mimiques du minou surveillant le chien complètement paniqué à l’idée de passer près de  »l’affreux » : un vrai régal.
    Merci pour ces bons moments.

    J'aime

  2. tbearbourges dit :

    Merci pour votre si tant gentil commentaire et bonne nuit. Ce matin quelques mini flocons de neige évaporés en touchant au sol.

    J'aime

  3. Même commentaire que ci dessus ! Je viens de le relire et maintenant, je peux dormir. Je rentre à l’instant du restaurant après bowling où j’encourage avec d’autres qui, comme moi font partie des  » Tamalous », les joueurs.
    Et maintenant, vive les vacances !
    Bons moments

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s