Les cancres

T-Bear était-il un cancre ? Un mauvais élève certainement, mais pas chahuteur. Il s’arrangeait toujours pour passer de justesse d’une classe à l’autre. cancre-l-1Il se plaçait au fond de la classe pour pouvoir dessiner ou caricaturer son entourage. Les mouvements du crayon ou du stylo à bille donnaient ainsi l’illusion au prof qu’il prenait des notes. distraitÀ la fin de son secondaire et en terminal (collégial au Québec), il a « foxé » (faire l’école buissonnière) tous les cours qui ne l’intéressaient pas, c’est à dire à peu près tous sauf philosophie et psychologie. Il a réussi pourtant à passer son bac malgré une note de 1 sur 2o en maths qui lui fut octroyée pour lui éviter l’échec parce qu’il avait obtenu la meilleure note en philo de sa région académique cette année là, soit 18 sur 20 en philo. graine-de-cancre-2014-09-22-16-19-26Qu’est-ce que T-Bear a pu détester l’école !!! Il a fait le désespoir de ses parents, surtout en comparaison avec son frère aîné tellement brillant dans ses études. Il a persisté dans sa « paresse » malgré les coups et les punitions. Son père ne lui a pourtant jamais dit  » tes résultats sont une insulte à l’intelligence » comme celui de Winston Churchill qui pourtant n’a pas si mal réussi dans la vie.

Churchill enfant était un cancre

Churchill enfant était un cancre

Winston n’est pas le seul. Pour ceux que ça intéresse, le magasine LE POINT en a sorti en ligne une liste non exhaustive que vous pourrez lire en cliquant sur le titre : C’était des cancres. En tout cas, si T-Bear n’a jamais atteint la notoriété de ces cancres de génie, ça ne l’empêche pas à 76 ans d’être très fier du parcours atypique et riche en expériences de sa vie. Il l’a réussie bien plus que son frère avec ses 3 doctorats.

Jacques Prévert l'immense poète fut lui aussi un cancre

Jacques Prévert l’immense poète fut lui aussi un cancre

Alors chers parents, si votre enfant ne réussit pas à l’école, ne vous désespérez pas et surtout évitez en croyant bien faire de lui réduire l’esprit à coups de psy jivaros ou de lui brûler le cerveau en le bourrant de médicaments. Il deviendra peut-être un nouvel Einstein ou une Céline Dion. L’élève qui ne répond pas aux normes de la réussite scolaire n’est pas un débile mais bien souvent quelqu’un d’intelligent mais désintéressé. C’est le rôle des professeurs de l’intéresser et alors, miracle, le feignant se réveille.  

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s