Chh… ouaoua

T-Bear assis sur un banc public observait ses amies les bernaches en train de surfer dans les rapides de la rivière des Mille-Îles près de celle des Moulins.

outardes surfant - T-Bear

outardes surfant – T-Bear

Son oreille puis son oeil furent attirés par une petite scène bien humaine tout près de lui. Une maman promenait dans une poussette une fillette en bas âge. Elles croisèrent un chien qui baladait son « associée » (comme on dirait chez Walmart) humaine. comment-apprendre-a-son-chien-la-marche-en-laisseLa petite montra du doigt le canin en criant : ouaoua. Non – répondit la mère – On dit « chien ». « Cchh » – essaya l’enfant pour conclure avec fermeté – ouaoua !!! Chacun prenant ses distances, on n’en reparla plus de part et d’autre si tant est que le clébard en ait dit ou pensé quoi que ce soit.

El pensador de Rodin

El pensador de Rodin

Il n’en fallut pas plus pour que le cerveau à T-Bear se mette à mouliner des pensées au sujet de l’avenir linguistique de cette femme en pousse. Avec le français que lui enseigne sa maman, elle s’entendra avec 137 millions de francophones dont environ 8 millions de Québécois, soit approximativement 2% de la population mondiale. Si elle apprend à dire  « keleb » en arabe (d’où viennent les mots argots de clebs et clébard) elle se fera comprendre par 420 millions d’arabophones, soit 6% d’humains. En allant en vacance à Cuba ou au Mexique, peut-être apprendra-t-elle à dire « perro » et touchera-t-elle ainsi 519 millions d’hispanophones, soit 7%. Mais il est tout à fait certain qu’elle apprendra l’anglais à l’école et à dire « dog » partageant ce mot avec les 800 millions d’anglophones, soit 11% des habitants de cette planète. Peu probable qu’elle absorbe du chien rôti en Chine et qu’elle sache dire (phonétique approximative) « Gôu » et pourtant elle communiquerait avec 20% de l’humanité, soit 1 milliard 450 millions d’individus qui parlent le chinois moderne à travers le monde…

"Gôu" hot dog chinois à votre goût ?

« Gôu » hot dog chinois à votre goût ?

Mais si malgré tout elle persiste à dire « OUAOUA » même devenue adulte, elle passera sans doute pour une demeurée, mais elle se fera comprendre à coup sûr et sans effort d’apprentissage par 7 milliards 236 millions de terriens, soit 100% !!??!! T-Bear se demande sincèrement à quoi ça sert d’apprendre des langues si différentes, puisqu’une seule onomatopée enfantine universelle permet de communiquer avec la terre entière… émoticoneset à quoi ça sert d’écrire puisque une seule image vaut mille mots… D’ailleurs c’est ce qu’en déduisent nos jeunes avec les échanges d’émoticones (smiley).

petroglyphes des premières nations

petroglyphes des premières nations

Peut être que les hommes préhistoriques étaient bien en avance sur leur temps avec les petroglyphes !?! Ou alors nous redevenons des primitifs diront les pessimistes…

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR, Les flâneries d'un réveur bien léché. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Chh… ouaoua

  1. Les pictogrammes sont bien pratiques à l’ étranger.
    Les anglais risquent de ne pas comprendre les french dogs qui font ouah ouah, les leurs font bow bow ! pour moi, un ouah ouah se traduit par toutou …. et quand je parle d’un bon repas, c’est miam miam …oui je suis restée jeune ! 😉

    J'aime

  2. tbearbourges dit :

    :). J’avais oublié les anglais… Il y a glou glou aussi que tout le monde comprend. Il est vrai que miam miam ou glou glou sont toujours accompagnés des gestes évocateurs. Ça aide…

    J'aime

  3. tbearbourges dit :

    Et bravo de rester jeune ^_^

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s