Pourquoi notre corps vieillit-il ?

T-Bear vient d’apprendre avec stupéfaction à plus de 76 ans d’existence que la plupart des cellules de son corps ne comptent pas plus de 2 ans d’âge. Bon, il savait que sa peau se régénérait en permanence par desquamation, ce qui constitue le régal de certaines espèces d’acariens, mais pour ses organes…  

Troupeau d'acariens detriticoles dermatophagoides en train de bouffer nos squames sur un drap.

Troupeau d’acariens detriticoles dermatophagoides en train de bouffer nos squames sur un drap.

Ainsi ses intestins se renouvellent intégralement tous les 3 jours… si si si… Lui qui souffre d’un glaucome à chaque oeil, il apprend que les cellules de ses rétines se refont tous les 10 jours. Son foie, son pancréas, sa rate et ses poumons se rénovent de 300 à 500 jours selon leur nature. Même ses os se reconstituent tous les dix ans environ. Il n’y a que sa cervelle et son système nerveux qui ne suivent pas le même processus de régénération spontanée. Et encore. 01Grâce aux bombes atomiques, des chercheurs de l’Institut Karolinska de Stockholm ( http://www.maxisciences.com/neurone/cerveau-la-regenerescence-des-neurones-prouvee-grace-aux-traces-d-039-essais-nucleaires_art29827.html ) ont pu prouver le contraire  du moins pour la partie vitale dénommée hippocampe. Alors pourquoi vieillissons-nous ? saisonEt bien tout d’abord parce que nous habitons sur Terre dans un système gravitationnel, une planète qui tourne sur elle-même et autour de son soleil avec une inclinaison qui nous fait subir des changements de saison. À la longue ça use non seulement nos souliers mais la mécanique de régénération toute entière. hahastop.comEnsuite la loi de la vie « mange ou sois mangé » stresse inexorablement nos cellules cérébrales et notre système nerveux au point de provoquer de plus en plus de ratées jusqu’à l’épuisement total. Alors, l’immortalité, c’est pas encore pour demain même si nous sommes planifiés et fabriqués pour. 

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans À votre santé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s