Sonnet pour une infidèle

En attendant qu’éclose définitivement la couvée 2016 des élections présidentielles américaines, T-Bear a pondu un sonnet par dérision et pour passer le temps.

Sonnet pour une infidèle

Elle m’avait sans me lâcher d’une semelle suivi tout l’été

Et puis aux premiers temps de l’automne, elle m’a quitté.

Ce jour là elle me suivait comme d’habitude dans la rue,

Un nuage est passé entre nous et soudain elle a disparu.

Pourtant notre liaison me semblait indéfectible et sereine,

Par le soleil toute façonnée d’azur et d’éclatante lumière.

Rien ne pouvait me laisser présager la fuite de ma reine,

Mais voici qu’elle m’a plaqué sans un mot, sans manière.

Je ne suis pas le même depuis que je ne peux plus la voir, 

Dans mon coeur comme sur la ville il ne cesse de pleuvoir,

Le ciel et la terre et les gens, tout me paraît terne et sombre.

Comme un fou je recherche partout celle qui m’a trahi

Et j’implore mais en vain les passants mouillés  ébahis :

Dites-moi, je vous en supplie, avez-vous vu mon ombre ?

T-Bear 8/11/2012

b32bc52cb213a2fed681d10ebd5af720

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans poète, poète. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s