À qui la faute ?

Le nez de T-Bear dégoûte et dégoutte à pleines boîtes de kleenex. Et le plus rageant c’est qu’il fait +14°c avec un ciel et un soleil radieux… aussi radieux que l’avenir promis depuis des siècles par chaque politicien en campagne électorale. 8° au dessus de la normale, un record de chaleur en cette mi-novembre. On ne peut quand-même pas dire que c’est à cause du froid que T-Bear est enrhumé. La super giga lune alors ?

T-Bear malade

T-Bear malade

Et dire que les continents américains étaient exempts des rhumes et grippes avant la venue de l’homme blanc !!! Ils étaient tellement peu immunisés contre ces nouvelles maladies importée par les migrants européens que les épidémies ont décimé les autochtones bien plus que les fusils de l’homme civilisé. changer-lhistoire-cc3b4tc3a9Ce fut d’ailleurs la première guerre bactériologique entreprise par l’être humain contre d’autres êtres humains. Le génocide fut perpétré par les très chrétiens puritains venus d’Angleterre qui, pour remercier les amérindiens de les avoir aidés à survivre à l’hiver, leur ont distribué sciemment des couvertures contaminées par des gens de chez eux qui étaient enrhumés. m0827_1981-9-31C’étaient des « sauvages », des sous-hommes et donc indignes d’être considérés comme des humains à part entière et pour ceci voués soit à l’esclavage, soit à l’extermination. Devant leur fier refus de se soumettre, c’est cette solution finale qui en fin de compte a été choisie et poursuivie systématiquement pendant 3 siècles. Comme on le voit, Hitler n’a rien inventé.

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans T-BEAR ET LES SIENS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour À qui la faute ?

  1. Ben alors ? T-Bear a couché sans ses petits bottons de nuit ! Soignez vous bien, restez bien au chaud avec de bonnes tisanes. Beurk, je n’aime point.

    J'aime

  2. tbearbourges dit :

    Je vous comprend. Mais bon, hein, c,est une façon de se vacciner pour l’hiver 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s