La fièvre d’un lundi soir

Atteint d’une petite grippe, T-Bear s’est couché tôt lundi soir… enfin plus tôt que d’habitude… avec tous les symptômes habituels y compris un début de fièvre. Le galop de son coeur l’a réveillé en sueur vers 23h. Pas moyen de calmer la pompe ni de se rendormir bien entendu. ImpressionAlors il s’est levé pour écrire ce poème :

Poème salvateur

Par la fenêtre ouverte ronronne la ville tout autour,
Pénètre la lumière diaphane d’une lune super pleine.
Au lit couché, mon coeur bat plus vite qu'à son tour,
Pulsant un sang trop puissant au fond de mes veines.

L’angoisse de la fièvre ouvre en moi un gouffre béant
Vers lequel hésite l’attrait du vide et la peur du néant. 
Épuisé je sens la vie et la mort  en lutte éternelle
Se battre pour s’approprier ma dépouille mortelle.

Partagé entre le désir du repos et cette vie que j’aime,
Pour maîtriser mon arythmie, je viens composer ce poème.
Au rythme des rimes et des vers je scande le temps.
Mon coeur se calme. Il est minuit et demain m’attend. 

T-Bear 15/11/2016

Et ça a fonctionné !!! Son coeur a ralenti et sa fièvre est tombée… Faut dire qu’il avait au préalable pris aussi par précaution 2 gélules  d’ibuprofène 400…  Et ce matin T-Bear s’est relevé un peu faiblard mais guéri. Ah ! Les vertus curatives de la poésie !!!

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans poète, poète. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s