Slurp ! Miam miam : la tourtière à T-Bear.

Et voilà, plus que 15 jours avant la veille du 2016ème anniversaire du p’tit chéri à son Super Papa… et le temps de préparer les mets traditionnels du Noël Québécois. À son âge vénérable, T-Bear a plutôt tendance à laisser cuisiner sa relève. Mais auprès de ses enfants SA tourtière reste incontournable depuis leurs jeunes années. Mais voilà, manque Gertrude pour lui donner son goût si particulier. À St-Antoine-sur-le-Richelieu, dans la maison de ferme centenaire que T-Bear a habitée pendant 12 ans dans les années 1990, Gertrude était une antique cuisinière à bois, griffée Bélanger « Président » de 1896. Le miroir un peu incliné au sommet, au dessus du chauffe plat, permettait à la mère de famille ce que faisait dans son dos la « trôlée » (gros groupe) d’enfants.

Gertrude : au poêle – photo T-Bear

Non contente de chauffer la maison, elle mitonnait au coin du feu de délicieux plats et, notamment dans son four, les traditionnelles tourtières du Québec sans lesquelles, Noël ne saurait être NOËL. Pendant leur adolescence, les enfants de T-Bear et leur « trôlée » de copains et copines en raffolaient. Et puis les enfants ont grandi et déserté la maison comme il se doit. Devenue beaucoup trop grande, T-Bear l’a vendue avec Gertrude… pour sillonner les États-Unis pendant 4 ans à bord d’une caravane semi-portée. Adieu tourtières à T-Bear… En voici quand-même la recette de base pour la postérité.

Montreal_Tourtiere_1LA TOURTIÈRE DE NOËL DU QUÉBEC :

Ingrédients pour 1 tourtière (4 personnes) :

  • 250 g de pâte brisée (il la pétrissait lui-même à l’époque)
  • 500 g de mélange de viande (porc, veau, boeuf) hachée
  • 1 pomme de terre bouillie grossièrement écrasée à la fourchette
  • environ 40 g de chapelure
  • 1 oignon haché fin
  • 2 gousses d’ail pilées
  • 40 ml de bouillon de poulet
  • 1 pincée de thym
  • 1 pincée de sauge hachée
  • 1 pincée de graines de moutarde moulues
  • 1 pincée de muscade râpée
  • 1 pincée de cannelle moulue
  • sel et poivre
  • 1 jaune d’oeuf battu dans un peu d’eau

Préparation :

Dans une casserole faites revenir l’oignon et l’ail, puis la viande puis le bouillon de poulet avant de rajouter tous les autres ingrédients en mélangeant bien. Couvrez et laissez mijoter à feu doux en remuant fréquemment pendant une trentaine de minutes. Laissez refroidir complètement.

Préchauffez le four à 190°C

Roulez la pâte brisée pour en faire une abaisse de 1 cm d’épaisseur et découpez-la en 2 ronds inégaux d’environ 30 cm et 25 cm de diamètre . 

Beurrez un plat à tarte en aluminium de 23 cm (9 pouces) de diamètre et foncez-y le plus grand rond de pâte en le laissant déborder sur les côtés. Piquez le fond avec une fourchette et remplissez de farce. Ensuite, recouvrez le tout avec le deuxième rond de pâte.
Humidifiez légèrement les bords des pâte et soudez les deux parties en rabattant la pâte du dessous sur celle du dessus. Faites un petit trou (une cheminée) au centre de la tourtière pour que la vapeur puisse s’échapper. Avec un pinceau badigeonnez avec un pinceau le dessus avec le mélange jaune d’oeuf/eau. 

Enfournez et faites cuire jusqu’à ce que la croûte soit bien dorée

Servez dès la sortie du four, directement dans le moule.

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans SLURP ! MIAMIAM. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Slurp ! Miam miam : la tourtière à T-Bear.

  1. Cette tourtière a l’air délicieuse mais j’ai un faible pour Gertrude, elle est magnifique, c’est une pièce de collection, un véritable trésor.
    Ah ! il paraît que le temps va se refroidir, que la neige va tomber nord et est de la France, donc je ne suis pas concernée, cet après-midi, il faisait encore 9° et il crachinait.
    Bon après-midi.

    J'aime

  2. tbearbourges dit :

    Ah ! Gertrude ! Si elle porte la date vénérable de 1896 avec la signature sur le côté. Je lui avais refait faire une âme par un spécialiste en 1989, presque 100 ans après sa construction. Elle devrait toujours fonctionner.
    Ici toujours un temps exceptionnellement doux et la neige a presque disparu avec toute la pluie qui est tombée. On se croirait presque au mois d’avril, mais ça se refroidit sérieusement à partir de mardi : dans les -16 la nuit et -12 le jour. Retour à la normale.
    Bonne nuit et bon repos.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s