Rex et Géraldine

Il est une fois un chien de berger nommé Rex. Pour son malheur il avait été acheté par un ferrailleur pour garder l’entrepôt dans le comté de Somerset en Angleterre.

http://data.abuledu.org/URI/53966229

Non seulement il restait enchaîné jour et nuit mais son maître le battait régulièrement pour le rendre plus agressif. Finalement, suite à des plaintes, la pauvre bête fut récupérée par la SPA du coin : Puriton Horse and Animal Rescue. Malgré les bons soins, son agressivité ne s’était pas résorbée et vu son âge avancé, le service résolut de l’euthanasier. oie-blancheGéraldine est une grande oie blanche malcommode au sale caractère acquis suite à des mauvais traitements. Suite à un carrefour de la destinée, elle réussit à s’enfuir juste au moment où ses possesseurs avaient décidé de la  passer à la casserole. Elle aussi fut récupérée par le Centre de secours non sans se débattre. Quand ces deux damnés et condamnés par les humains s’abordèrent, les employés du centre de secours animal se préparèrent à un carnage inéluctable…

Rex et Géraldine

Rex et Géraldine

Pantoute. D’un seul élan ces deux incompris se comprirent comme frère et soeur, victimes d’un malheur identique. De suite ils se lièrent d’une amitié indéfectible. Devenus inséparables, leur agressivité disparut du même coup. rex-et-geraldineEt l’on peut voir ces deux animaux  jouer, se câliner et déambuler côte à côte dans le centre en toute liberté, faisant la joie du personnel et des visiteurs. rex-et-loieParfois les apparences sont trompeuses. Ceux que l’on a vite fait de condamner ont juste besoin d’être compris pour que leur bon fond ressorte.   

 

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s