Les mousquetaires sont là.

T-Bear assiste aux tournois de hockey de son petit-fils Rohan quand ils se passent à proximité. Rohan « évolue » (comme on dit ici) dans la forte équipe des Mousquetaires de Lachenaie. En cette deuxième fin de semaine de janvier 2017 le tournoi interrégional des novices se passait au complexe sportif St-Louis de France à Trois-Rivières.

Complexe sportif St-Louis de France de Trois-Rivières

Complexe sportif St-Louis de France de Trois-Rivières

Ces 2 jours là régnait un froid polaire et il faisait certainement plus chaud sur la glace de la patinoire qu’à l’extérieur. Heureusement la finale du tournoi opposant les Mousquetaires aux Garagas de St Georges de Beauce a été diffusé en directe sur un canal TV spécialisé. Étendu bien au chaud sur son fauteuil avec la couverture sur les jambes, T-Bear a pu suivre en directe ce très beau match palpitant.

Les Mousquetaires ont gagné

Les Mousquetaires ont gagné

Les mousquetaires ont gagné la coupe par 5 à 4. Quand on est dans une aréna, il y a une ambiance hurlante et trépidante avec musique à fond la caisse et tintamarre. À maison point de bruit, sauf la voix du commentateur qui explique le match. Même différence que quand on est au Forum de Montréal ou devant sa télé pour des compétitions de hockey professionnel.

Rohan tout fier

Rohan tout fier

Et le plus surprenant pour T-Bear fut d’entendre bien souvent citer le nom de son petit-fils pendant qu’il manoeuvrait, comme un commentateur l’aurait fait pour un des gladiateurs payé plusieurs millions.

Rohan et son indéfectible ami Félix Pronovost qui a marqué 3 buts

Rohan et son indéfectible ami Félix Pronovost qui a marqué 3 buts

Bravo à nos mousquetaires pour leur remarquable exploit. 

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans La famille à T-Bear. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s