À la Chandeleur, la marmotte rentre ou prend vigueur…

Évidemment, T-Bear parodie pour l’Amérique du Nord ce vieux dicton Français : À la Chandeleur, l’hiver meurt ou prend vigueur. Qu’importe la contrée de l’hémisphère Nord, la légende reste la même : un hibernant comme en Europe  l’ours, le hérisson, le loir ou même la loutre et en Amérique du Nord la célèbre marmotte peuvent prédire la suite de l’hiver. Si le temps est nuageux (vents du sud), l’animal ne voyant pas son ombre sort de sa tanière à la recherche d’un printemps précoce. S’Il fait tout plein beau soleil (vent du nord) la bestiole voyant son ombre comprend que l’hiver durera 6 semaines de plus et reprendra son trou. Mais pourquoi le 2 février et ce délai de 6 semaines à ajouter en cas de malheur ? Les Celtes fêtaient Brigit, déesse de la fertilité le 1e février en faisant sauter des crêpes symboles du soleil et en illuminant la nuit avec des torches. Il s’y passait des choses pas très catholiques qui avaient un rapport direct avec la fertilité. Les missionnaires Chrétiens eurent beau menacer, casser, brûler, rien n’y fit. Alors, comme à leur habitude, ils trouvèrent un prétexte pour assimiler la fête. D’après la loi juive (Lévitique12) en vigueur à l’époque du petit Jésus, vu qu’il est né un 25 décembre, sa mère dut le présenter au Seigneur 40 jours après sa naissance, soit le 2 février, eh ! L’Église garda les crêpes, transforma les torches en chandelles qu’elles vendaient, d’où le nom de chandeleur, ferma les yeux sur la fécondité chose bien nécessaire et tout le monde il fut content. OK pour le 2 février, mais pourquoi ce délai de 6 semaines ? La coutume des animaux, des nuages et du beau temps ne gênant personne était restée bien ancrée. Pendant bien plus de mille ans, le calendrier julien établissait l’arrivée du printemps le 16 mars, soit exactement 6 semaines après le 2 février, eh ! Mais voilà qu’en 1582, le Pape remplaça le calendrier Julien païen par le calendrier Grégorien et le jour du printemps se tient maintenant 5 jours plus tard, le 20 ou le 21 mars. Peu importe, la tradition est restée parce qu’elle ne gênait personne. Depuis le filme « un jour sans fin » tout le monde connait la marmotte Phil du festival qui lui est consacré à Punxsutawney en Pennsylvanie.  À Val d’Espoir en Gaspésie au Québec, il y a aussi un festival de la marmotte qui s’appelle Fred. Il attend juste qu’un cinéaste Québécois le mette en vedette à son tour. Il a été consulté hier. Hélas, cette année, un soleil froid a chassé Fred au fond de son terrier pour encore 7 semaine (correction Grégorienne) de froidure. La même prédiction vaut aussi semble t-il cette année pour la France . Heureusement, restent les crêpes, miam miam slurp !

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR, C'EST AINSI QUE LES HUMAINS VIVENT. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s