Hymne à la joie

Malgré nous on se laisse engluer par les mauvaises nouvelles du monde, la pourriture de nos dirigeants, les sangsues qui nous arnaques de tous bords et les tracas de Mr ou Mme tout-le-monde. On peut se replier dans la déprime, essayer de chasser le mauvais en épuisant son corps et ses soucis dans le sport ou la bouffe, dans l’alcool ou la drogue…  Un suicide lent et douloureux. 10403282_10153970961365898_8051520645373077704_nOu bien avoir le courage de faire face à l’adversité. Ne jamais lâcher quoiqu’il advienne. Prendre le plus possible les choses du bon côté car il y en a toujours un. Purger son être de son indignation ou de sa colère en l’exprimant et puis en rire… surtout rire pour retrouver sa joie de vivre. Et peut-être que le meilleur exemple est cet ODE À LA JOIE composé par un Beethoven irrémédiablement sourd.

Il n’entendit jamais son oeuvre, mais tout était dans son coeur et dans sa tête. Cette explosion de joie, cet ultime feu d’artifice malgré la souffrance qui martyrisait sa chair a vaincu sa mort et les siècles pour le rendre immortel. 

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR, Musique et paroles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s