Soleil qui rit vendredi saint à Pâques pleurera

Soleil qui rit vendredi saint à Pâques pleurera. C’est ce qui s’est passé au Québec où, après un soleil splendide vendredi avec une température avoisinant les +20°, il a plu des cordes du ciel à Pâques dans la grande région de Montréal. Il a même neigé un peu plus au nord. Petit temps tristounet et froid lundi, ce qui a permis à T-Bear de sortir son linge d’été sans pour autant serrer au complet celui d’hiver. On ne sait jamais. T-Bear photograpIl a aussi développé sur son ordinateur les photos qu’il avait prises vendredi et samedi à l’Île-des-Moulins. Il s’est rendu compte qu’une nouvelle génération de mulâtres est née des amours entre écureuils gris et écureuils noirs. DSCF2540Certains cependant ne sont pas forcément pour la diversité. DSCF2537

Les jeunes jars s’affairaient à trouver des femelles tandis DSCF2541

que ceux déjà accouplés étaient en pleine parade nuptiale. DSCF3176 - Version 2Pourtant il reste ça et là de gros bancs de neige résidus de l’hiver. DSCF2547

Mais les bourgeons pointent timidement leur nez. DSCF2568

On est définitivement dans la bonne direction.

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR, LA JÔSETTE DE L'ÎLE-DES-MOULINS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s