La journée des poudres…

Rien à voir heureusement avec la « conspiration des poudres« . En fait c’était la course des couleurs organisée ce vendredi 19 mai dans le cadre « enfant action » histoire de les faire bouger un peu hors routine.

Groupe après groupe les 6 niveaux du primaire de l’école primaire du petit-fils de T-Bear avaient à courir un marathon de 1km pour les plus petits et de 4km pour les plus grands avec 4 stations où des bénévoles leur lançaient une poudre colorée inoffensive bien entendu.

Départ de la course pour les 3ème années

Ça va de soi, les élèves étaient habillés en conséquence et les poudres sont lavables. T-Bear est allé photographier son petit-fils Rohan qui participait à la course avec tous ceux de sa classe et de son groupe de 3e année.

Rohan, le petit-fils de T-Bear (à droite) et son inséparable ami Félix à L’arrivée

Ce même vendredi en France dans les lycées (CEGEP), c’était « la journée de la jupe » où les garçons étaient autorisés à porter une jupe pour prôner l’égalité des sexes. Et pourquoi pas ? Les filles portent bien des pantalons depuis presque un siècle.

La journée des jupes dans un lycée en France

Aucun problème d’ailleurs pour les Écossais mâles à ce sujet. Ni d’ailleurs dans les pays africains ou asiatiques. Nous, en occident, la société masculine reste pas mal coincée de ce côté là, même si il y a eu beaucoup de progrès en quelques décennies. 

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s