C’est la fête

Ce dimanche 18 mai, le Québec a commémoré la fête des pères, comme en France d’ailleurs. Alors que ses deux autres fils vivant hors frontières la lui ont souhaitée par vidéo Internet, son fils Québécois et ses petits-enfants ont invité T-Bear au restaurant. Il a fait une chaleur très inconfortable approchant les 40°C ressentis avec l’humidité. T-Bear aurait bien aimé se baigner dans l’étang de l’Île-des-Moulins mais il est bien trop pollué à son goût. De toute manière il aurait pu prendre une douche magistrale pendant l’orage spectaculaire de l’après-midi ou sous l’un de ceux qui ont suivi. En France ce fut en particulier la fête des pairs pour la députation présidentielle qui a obtenu la majorité aux législatives du 18 juin, date anniversaire du célèbre appel en 1940 du Général De Gaulle fondateur de l’actuelle République française. Comme en France aussi ce fut une journée de canis-culus, la soif de se baigner à tout prix est certainement responsable du record d’abstention sans précédent pour la Ve République avec seulement 42% de votants. Ce qui fait que le nouveau gouvernement a obtenu la majorité dans la minorité de votes exprimés. Heureusement que nous sommes en démocratie. Le bon côté c’est que tous les ex grands partis politiques sont tombés dans l’urne… funéraire. Ce qui permet à la France de se tourner vers d’autres horizons et de prendre un nouveau départ… pour le meilleur nous l’espérons. Faut dire que ça ne pouvait être plus pire que ce qu’ils avaient.

Dernière fête en ce début de semaine : celle lundi de sa nièce Caroline à qui il souhaite un

BON ANNIVERSAIRE CAROLINE !!!!

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s