T-Bear boude…

En vue des élections municipales du 5 novembre 2017, les panneaux et pancartes fleurissent un peu partout dans les rues des villes et villages du Québec. T-Bear regarde tous ces visages invitants qui lui sourient. Tout sourire avant les élections, hautains et méprisants après. les nouveaux sont encore sincères, ils y croient encore. Mais les autres ont déjà la corruption gravée dans leurs rides. Or quand on place dans un compotier un fruit sain au milieu des fruits pourris, il ne va pas les assainir, c’est lui qui va se corrompre au contact.

Assemblée nationale ou conseil municipal, même compotier où le compost-y-est

Alors pourquoi T-Bear en votant se ferait-il complice des bandits qui vont le dépouiller ? Pour cette raison, pour la première fois depuis qu’il a le droit de vote, T-Bear n’ira pas exercer un droit qui sera bafoué le lendemain des élections. Itou et pour la même raison T-Bear boudera les élections provinciales de 2018 au Québec. Tous les candidats veulent te serrer la main avant le suffrage pour te donner une bonne claque dans la gueule dÈs qu’ils sont au pouvoir. NON MERCI, T-Bear se sent trop vieux pour être masochiste.  

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s