Grosse fatigue. (reprise)

T-Bear est fatigué. Ours_blanc_marrantFatigué par toute cette montée de haine sous prétexte de fausses vertus qui est en train de pousser l’humanité à s’entretuer encore une fois… peut-être cette fois-ci pour la der des der, faute de vie sur Terre.terre explose Fatigué par tous ces mensonges dont on nous lave le cerveau dans tous les médias d’information. Fatigué d’être le mouton même noir, même révolté que les bons bergers dirigent inexorablement vers les lieux de tonte avant l’abattoir. ignorance des massesFatigué de voir cette agitation incohérente qui nous brasse comme une foule en délire de panique. Fatigué, fatigué, fatigué. La vie est si courte, alors pourquoi passer son temps à s’énerver plutôt que de profiter des beautés et des bienfaits qu’elle nous présente ? Pourquoi le génie humain ne préfère-t-il pas s’élever dans son meilleur qui est la création artistique au lieu de choisir le mal en inventant les moyens les plus atroces de destruction massive ? aimer les autresÀ quoi ça sert d’accumuler des biens et des richesses matérielles qu’on laissera forcément à la porte du tombeau, même si celui-ci est maçonné de briques d’or ? terre citronT-Bear cherche en vain un oasis de tranquillité et de beauté pour finir ses jours dans la sérénité, mais partout vibrent les bruits de la discorde et même l’air qu’il respire est pollué. 

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre aujourd’hui : Pourquoi ? 

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s