Au sujet de T-Bear

Au fil des jours, moi, T-Bear, je vous proposerai toute une palette de mes aventures, de mes peintures, de mes photos, de mes pensées, de mes poésies et de mes écrits…

Mais pourquoi T-Bear ?  Parce que l’ours est l’animal totem que m’ont attribué les indiens Cree pendant les 10 ans que j’ai passé avec eux en exploration près de la Baie d’Hudson. Peut-être est-ce à cause de ma grosse voix grondante ou de mon impressionnante barbe pour eux qui sont imberbes. Mais je crois plutôt que ce prénom de Robert leur était inconnu et qu’ils l’ont associé phonétiquement à Bear, l’ours. Les Cree parlent l’anglais en dehors de leur dialecte Algonquin et ours en anglais se dit « bear ». Oui, mais pourquoi T- ? T comme tree, comme arbre, avant que ne disparaisse la grande forêt Canadienne (* voir citation en fin de billet) ? Ou pour faire phonétiquement comme Tibère, l’ours d’un dessin animé qui fréquentait la TV au temps où l’un de mes petits neveux m’a donné ce surnom sans même connaître les Indiens Cree ? Et le béret alors ? Parce que ma famille est originaire du Midi Pyrénées. Voilà, vous saurez tout… ou presque… car qui se cache dans la peau de l’ours ?

« Moi, mes souliers ont beaucoup voyagé… » chantait Félix Leclerc. J’ai habité 3 continents : l’Europe, l’Afrique et l’Amérique du Nord. Je suis né avec le don du dessin, de la caricature plus précisément. Très jeune, je me suis mis à la peinture : une fresque sur le mur de la caverne de mes parents. Je ne sais pas pourquoi, mais ils n’ont pas apprécié du-tout. Mais la volée de bois vert ne m’a pas découragé pour autant. Je peins toujours et bien entendu, je photographie. J’ai aussi un certain talent pour l’écriture, surtout la poésie et le théâtre ; la vie n’est-elle pas une source d’inspiration extraordinaire ? Hélas, je meugle faux, on ne peut pas tout avoir… et pourtant j’ai des tas de musique qui jouent dans ma tête. Mais qu’est-ce qu’elle a ma tête ? Pas celle à Johnny… La mienne, elle brûle, elle fume, elle déborde, un vrai volcan. Car je pense, je pense tout le temps, nuit et jour, je pense trop, ce qui est rare pour un ours. Normalement un ours, c’est plutôt méditatif dans le sens vide absolu du cerveau, sauf quand il mange ou qu’il se reproduit. Mais là, alors, c’est plutôt du concentré genre laser sur ce qu’il est en train de faire.

Je ne sais pas quand j’ai commencé à réfléchir, mais la seule différence entre un miroir et moi, c’est qu’il est muet, lui. Paraît que je bavarde trop… des mauvaises langues. Enfin voilà, si le coeur vous en dit… mais je vous préviens, en me suivant, vous, vos souliers allez beaucoup voyager.« Moi, mes souliers ont beaucoup voyagé… »

*« Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson pêché, alors vous, les blancs, vous découvrirez que l’argent ne se mange pas. » (proverbe des indiens Cree du Canada).

Par le site de Snow : Bellegueuledevie, j’ai appris que cette citation viendrait du grand chef Apache Geronimo. Depuis son siècle, ce magnifique proverbe est remonté jusqu’à la Baie James et peut-être encore plus loin au nord. Puisse les « puissants » de notre monde l’entendre et surtout le comprendre.

Pour contacter plus directement T-Bear et pour « jôser » plus librement,  cliquer sur email

11 commentaires pour Au sujet de T-Bear

  1. suzanne dit :

    génial votre blog
    continuez

    J'aime

  2. L'Eclaireur dit :

    Quelle belle citation!

    J'aime

  3. tbearbourges dit :

    Beau nom que l’éclaireur. En anglais ça se traduit par « scoot » qui a donné scout en français. Alors, toujours prêt ?

    J'aime

  4. Sondès dit :

    Bonjour, est-ce que vos photos sont libres de droit? J’aimerais utiliser la photo sur le déménagement pour un reportage. J’attends votre réponse. Merci beaucoup.

    J'aime

  5. Sondès dit :

    Super! Il est prévu qu’il soit prêt pour fin juillet. Je vous le ferai parvenir alors. Merci beaucoup.

    J'aime

  6. Michele LELOUP dit :

    T-bear, joli nom pour un si joli parcourt, Avant de lire l’origine de T-bear, j’ai pensé qu’un ours étant gourmand, il aimait les gâteaux car en France nous avons les Petits Beurre et comme en canadien on dit souvent Ti à la place de petit, Ti beur (bear).. Les Français ne sont pas doués en langues étrangères. Mais votre version la vraie est très belle.

    Alors voyant un gros nounours malade j’ai flashé sur l’image. Il est normal qu’il porte donc le béret, et qu’un ours des Pyrénées aille dans le grand nord avec son béret, il n’y a rien d’anormal, il a le droit d’aller visiter sa famille éloignée. J’espère que T-Bear va mieux maintenant et qu’il n’est plus sous saumon et miel… quoique des mets fort appréciés par les ours comme par les humains….

    J'aime

    • tbearbourges dit :

      T-Bear est un gros vieil ours gourmand en effet et il est toujours de bonne humeur quand il a l’estomac rempli de bonnes choses. Il aime effectivement les t’its beurre Français et il en fabrique parfois mais surtout pour ses petits-enfants. Généralement, malgré son âge, T-Bear est en bonne santé, probablement parce qu’il a horreur des médicaments. Il préfère le miel et le saumon sauvage pour se restaurer et voilà, il a retrouvé assez vite sa santé et ses longues promenades. Surtout que le printemps tant attendu le fait sortir de sa tanière. Merci à vous de vous être inquiétée pour lui et de lui avoir écrit.

      J'aime

  7. Michel Moncho dit :

    Le hasard, dit-on, fait bien les choses. Qu’en est-il des souvenirs du campement RA-7 sur la rivière Rupert? Nous y étions ensemble. Contacte-moi, j’aurai une petite surprise pour toi.
    Michel Moncho

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s