Archives de catégorie : poète, poète

poésies de T-Bear

Quand le crédit va tout va…

À poltron minet ce matin, il s’est construit dans la tête à T-Bear un poème satirique. Comme ça lui est venu avec des expressions du Québec, il va écrire à la fin un glossaire de quelques mots particuliers pour sa parenté et … Lire la suite

Publié dans poète, poète | 1 commentaire

Au bonheur d’être vieux

La vieillesse a deux faces comme beaucoup d’éléments dans la vie. Il y a l’envers de la médaille, celui qui souffre. Il est décrit par beaucoup d’écrivains et chanté par Jacques Brel dans « les vieux ». Le pauvre Jacques n’a pas eu l’opportunité … Lire la suite

Publié dans poète, poète | Laisser un commentaire

La fièvre d’un lundi soir

Atteint d’une petite grippe, T-Bear s’est couché tôt lundi soir… enfin plus tôt que d’habitude… avec tous les symptômes habituels y compris un début de fièvre. Le galop de son coeur l’a réveillé en sueur vers 23h. Pas moyen de … Lire la suite

Publié dans poète, poète | Laisser un commentaire

Sonnet pour une infidèle

En attendant qu’éclose définitivement la couvée 2016 des élections présidentielles américaines, T-Bear a pondu un sonnet par dérision et pour passer le temps. Sonnet pour une infidèle Elle m’avait sans me lâcher d’une semelle suivi tout l’été Et puis aux premiers … Lire la suite

Publié dans poète, poète | Laisser un commentaire

L’homme invisible

Invisible Qui es-tu, toi que voilà, Toi qui presque me frôlas, Et de l’oeil me traversas, Comme si je n’étais pas? – Assis sur mon banc de bois En plein centre de la place, Il y a les gens qui passent … Lire la suite

Publié dans poète, poète | Laisser un commentaire

Derrière

Quatre jours de pluie presque ininterrompue au Québec ont bien imbibé la terre et empêché T-Bear de sortir de sa tanière. Il y a même eu dans la nuit de samedi à dimanche assez de neige collante et lourde poussée … Lire la suite

Publié dans poète, poète | Laisser un commentaire

Au cyber marché du cul

Au cyber-marché du cul C’est sur Internet de nos jours Qu’on cherche le parfait amour, Comme si on trouvait des fraises Au milieu d’une forêt de sapin Ou bien qu’on quêtait une braise Sous les cendres d’un chagrin. —- La modernité … Lire la suite

Publié dans poète, poète | Laisser un commentaire